Ciné Corner - 1 rue de l’école de médecine - 01.43.26.17.13 / 01.43.26.74.47|cinecorner@free.fr

Ex Machina : Alex Garland derrière la caméra

Home/Cinéma d'auteur, Science-fiction/Ex Machina : Alex Garland derrière la caméra

[fusion_builder_container hundred_percent= »yes » overflow= »visible »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ background_position= »left top » background_color= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » spacing= »yes » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » padding= » » margin_top= »0px » margin_bottom= »0px » class= » » id= » » animation_type= » » animation_speed= »0.3″ animation_direction= »left » hide_on_mobile= »no » center_content= »no » min_height= »none »]

Photo du tournage d'Ex Machina

Photo du tournage d’Ex Machina

Ce mercredi sort sur les écrans Ex Machina, une fable romantico-robotique qui lorgne, évidemment, du côté de la créature de Frankenstein (et plus discrètement sur L’Ève future de Villiers de L’Isle-Adam). Avec Domhnall Gleeson (vu et apprécié dans un rôle très similaire dans Black Mirrors et révélé sur le grand écran par Richard Curtis dans Il était temps), Oscar Isaac (Inside Llewyn Davis, A Most Dangerous Year), Ex Machina offre son premier rôle majeur à Alicia Vikander.

Derrière la caméra, on trouve Alex Garland, talentueux scénariste des formidables 28 jours plus tard, Sunshine, Never Let Me Go ou le sous-estimé Dredd, pour qui il s’agit de la première réalisation. Un écrivain de talent fera-t-il un bon metteur en scène ? Réponse sur les grands écrans – même si d’emblée, l’univers intimiste et touchant d’Ex Machina semble très prometteur.

Il est toujours temps, en attendant, de redécouvrir son œuvre en tant que scénariste, plus qu’Alex Garland est à l’origine de deux des meilleurs films de Danny Boyle, d’un Dredd très malin et d’un Never Let Me Go tout à fait bouleversant. On croit en vous, monsieur Garland ![/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

About the Author: